Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : [Rapport] Opération sur Korriban

[Rapport] Opération sur Korriban il y a 2 ans 1 mois #1144

  • Topaaze
  • Portrait de Topaaze
* L'holo-vidéo se lance, on peut y voir Topaaze debout, mais jointes dans le dos dans une position presque militaire, arobrant l'uniforme standard de l'Enclave. Il semble être dans la Salle des Archives de son vaisseau. *

Ici le disciple Topaaze, Scalde de l'opération récente menée sur Korriban visant à détruire l'une des ancres spirituelles de Mara Tangrey. L'objet de cette vidéo est d'en faire le rapport. Étaient présent pour cette opération les Filids Eskandar, Euriell, Fenrisulfr, l'Aède Edored, et le Réfugié Studar Hilcad.

Nous détenions les informations suivantes. L'esprit de Mara semblait s'être lié à la dépouille d'Agenor Hilcad, ce qui faisait du défunt l'ancre que nous visions. D'après les données obtenues auprès du Seigneur Sith, Jisain Simirs Qilash, et des ses Acolytes qui ont, pour certains perdu la vie pour que nous obtenions ces informations..., Mara Tangrey a pu lier de son vivant son esprit à celui de la dépouille en usant d'un rituel Sith précis. Deux à trois artefacts seraient nécessaires pour lier l'esprit à la dépouille, artefacts qui se trouvaient nécessairement dans le tombeau.

Compte tenu de ces informations, le plan initial étaient d'entrer dans le tombeau et d'opérer une purification lente et en douceur des lieux afin de vider les énergies noires du tombeau pour atteindre les artefacts facilement et ainsi libérer la dépouille de l'esprit de Mara Tangrey.

Voici ce qu'il en fut pour le déroulé de l'opération. Comme convenu avec les hommes du Seigneur Jisain, nous avons atteint le point de rendez-vous sur une station spatiale neutre à la frontière entre l'Espace Impérial et l'Espace Républicain. De là, des soldats impériaux ainsi qu'une poignée d'Acolytes Sith nous ont surveillé de près et escorté à quelques kilomètres du tombeau identifié comme étant celui d'Agenor Hilcad.

En premier lieu, le Filid Fenrisulfr a découvert lors d'un tour de reconnaissance le corps d'un Acolyte Sith à moitié enfoui dans le sable. Il portait avec lui cette amulette. * Topaaze montre à la vidéo une amulette très simple, un simple cercle noir tenue par une ficelle sommaire noire pour passer autour du cou *. Tout indique que cette amulette fonctionne avec de la Magie Sith, aussi c'est la raison pour laquelle je la consigne parmi mes archives personnelles et l'étudierait avec le Filid Eskandar.

* Topaaze dépose l'amulette dans un coffret noir sur une étagère derrière lui comportant plusieurs coffrets similaires *

Par la suite, le Réfugié Hilcad a respecté le rituel de la porte en usant de son propre sang pour l'ouvrir. Le Filid Eskandar a ensuite bloqué le système d'ouverture en l'entravant avec du lierre sauvage. A cet instant, notre objectif était toujours le même, localiser les artefacts et essayer de purifier les lieux en douceur. Malheureusement il est vite apparu que les circonstances nous empêcheraient de faire les choses dans le calme.

Un Tuk'ata plutôt massif, comme j'en ai rarement vu, qui semblait être ramené d'entre les morts s'en est pris à nous. L'Aède Edored a été blessé au bras après avoir essuyé la charge de la bête. Les assauts du groupe ont semblé ne pas l'atteindre pendant un moment, mais un tir de blaster parfaitement ajusté au niveau de la tempe de la Filid Euriell a pu sonner suffisamment la bête. Suite à cela, le Réfugié Hilcad a fait ce que je l'ai souvent vu faire, il s'est plongé dans son esprit et a usé de sa propre noirceur pour que la bête lui prête allégeance. Il n'a pas toujours réussi par le passé, mais je suppose que le fait qu'il s'agissait du tombeau de son propre père et que la bête protégeaient une dépouille du même sang l'a beaucoup aidé.

Après que l'Aède Edored ait usé d'une guérison de Force sur son propre bras, nous avons atteint un croisement. Sur la droite se trouvait un escalier menant à la tombe et sur la gauche un couloir qui semblait mener aux artefacts. Nous n'avons pas eu le temps de décider qu'une immense chape d'ombre semblait s'évacuer du couloir pour s'en prendre à ceux qui étaient devants à savoir l'Aède Edored, les Filid Eskandar et Euriell, ainsi que moi même. Nos efforts conjugués pour une lumière de Force défensive a eu raison, de justesse, du flot de noirceur qui sembler se déverser sur nous.

Suite à celui, nous prîmes la décision de pénétrer dans le couloir. L'aura lumineuse d'Edored repoussa l'ombre qui semblait être dans une posture d'observation. C'est impossible de le confirmer mais il y a de fortes chances qu'il s'agissait d'une manifestation directe de Mara Tangrey et non d'un simple mécanisme de défense.

Enfin, nous arrivâmes dans une petite pièce circulaire. En son centre se trouvait une statue de jeune femme. Deux lettres anciennes reposaient sur deux piédestaux de part et d'autre de la statue. Il s'agissait assurément des artefacts. Le Filid Eskandar pensait que la statue était ce qui catalysait l'énergie insufflée dans les artefacts pour lier l'esprit de Mara au corps d'Agenor. Le Réfugié Hilcad pensait lui qu'il fallait s'en prendre directement aux artefacts. J'ai pris la décision de faire confiance au Filid Eskandar même si je ne savais pas pourquoi il avait cette intuition.

En nous en prenant à la statue, les événements ont vite prouvé qu'il avait eu raison. Les lumières de Force conjuguées semblaient l'affaiblir suffisamment et la chape d'ombre qui nous observait est passée à l'attaque. La Filid Euriell fut touchée, le Filid Eskandar, et moi-même.

Malgré cela, le Filid Fenrisulfr et le Filid Eskandar parvinrent à fissurer la statue. Elle fut brisée par l'action conjuguée de l'Aède Edored, qui projeta un faisceau lumineux d'une telle force qu'elle décapita la sculpture, et de la Filid Euriell qui lança une grenade collante bien placé qui fit s'effondrer le reste de la statue sur elle-même. Le Filid Eskandar récupéra les lettres qui semblaient être vidées de toutes énergies noires.

Durant ce temps, le Réfugié Hilcad avait disparu. L'Aède Edored partit le retrouver près de la tombe d'Agenor, son père. Après une discussion, nous avons convenu de ne pas détruire la dépouille, et de la ramener après examen approfondi par le Filid Eskandar en usant de son sabre lasar, Pax.

Nous sommes ressortis des lieux sans encombres et Eskandar scella le tombeau derrière lui en refermant la porte. La présence d'un Acolyte Sith fut remarquée. Après l'avoir appréhendé, il s'avérait qu'il nous observait pour le compte du Seigneur Jisain et semblait terrifié à l'idée de rentrer en situation d'échec. Nous avons usé d'une persuasion de Force pour nous laisser quelques heures supplémentaires autour des lieux, suite à quoi il pourrait retourner raconter tout ce qu'il a vu au Seigneur Sith, sa mission accomplie.

Ce laps de temps fut utile à l'Aède Edored et moi-même pour partir à la recherche de l'artefact que nous avait demander de retrouver pour elle l'Anrad Velren. Ce fut chose faite sans encombres.

Nous nous sommes retrouvés au lieu de rendez-vous avec les hommes du Seigneur Jisain. Ils n'ont pas posé de question sur le fait que nous ramenions un cercueil et un artefact avec nous. Nous avons pu reprendre notre navette à la station spatiale neutre pour rentrer au QG de l'Enclave sur Nubia.

Rapport terminé, disciple Topaaze, terminé.

* Le Zabrak se penche en avant, tend le bras, puis l'holo-vidéo se coupe *
Dernière édition: il y a 2 ans 1 mois par Topaaze.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.