Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : [Ordre prioritaire] Changement de QG

[Ordre prioritaire] Changement de QG il y a 2 ans 8 mois #346

  • Ennrael
  • Portrait de Ennrael
  • Hors Ligne
  • Admin
  • Messages : 332
Il s'agissait d'un message écrit laissé par l'Anrad sur le réseau. Ce n'était ni une holo-vidéo, ni un message vocal contrairement à ses habitudes.



En attendant le renforcement des installations de sécurité actuelles ainsi que les réparations des nombreux dégâts provoqués par divers événements, l'ensemble de l'Enclave sera déménagé temporairement dans l'ancien temple. L'endroit étant isolé et en hauteur, loin de la capitale, une navette sera mise à disposition des disciples.

Des tentes et des dispositifs de soin ainsi que de sécurité ont déjà été installés sur place. Je vous invite à rassembler vos affaires et à vous organiser avec la Gardienne pour les groupes de transport.


Dernière édition: il y a 2 ans 8 mois par Ennrael.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[Ordre prioritaire] Changement de lieu il y a 2 ans 8 mois #351

  • Ennrael
  • Portrait de Ennrael
  • Hors Ligne
  • Admin
  • Messages : 332
[Informations HRP] Pour avoir accès à l'ancien "temple", il suffit juste de me demander la clé de ma forto de Yavin :)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[Ordre prioritaire] Changement de lieu il y a 2 ans 8 mois #355

  • Maeleen
  • Portrait de Maeleen
Un nouveau message, une vidéo cette fois. Mais là où on aurait pu attendre l’Anrad c’est Maeleen qui apparait à l’écran. Dans sa tenue habituelle qui masque ses formes, elle ne porte cependant pas sa capuche, laissant visible sa chevelure flamboyante en bataille et son air grave. Après un instant où elle semble chercher ses mots, elle prend enfin la parole.

« Bonjour à tous.

C’est une période très difficile que nous traversons et j’espère que le transfert de vos affaires personnelles se déroule le mieux possible. »


Elle marque ici une nouvelle pause.

« Je n’ai pas pour habitude de communiquer via ces canaux, mais il me semble primordiale que ce que je dis ici soit notifié dans nos archives. Nous venons d’essuyer le plus grand revers de l’histoire de l’Enclave depuis la trahison d’Aslaak et la création de nos ennemis, désormais héréditaire, les Valravens.

Comme à cette époque, l’histoire est similaire. Notre confiance a été bafouée. Trahie. Trainée dans la boue. Néanmoins elle est également radicalement différente : Nous n’avons pas été trahie par un groupe, ou une idée. Nous avons été trahies par une personne. Une amie. Une sœur. »


Lentement, Maeleen attrape sa double lame. Puis, contre toute attente, la remet à un droïde qui se retire avec.

« Une personne que nous ne tuerons pas. La tuer reviendrai à lui donner la victoire. Cela reviendrait à lui donner raison », le dernier mot fut ici plus appuyé. « Au-delà même de cette considération. Cela reviendrait à bafouer les valeurs de la République, mais aussi et surtout, les valeurs de l’Enclave et d’Adraste lui-même.

Certains d’entre vous ont fuis l’Empire, pour des raisons qui leurs sont propres, mais pour certains d’entre vous, je sais qu’il s’agit de justice absolutiste. C’est-à-dire une Justice sans juste milieu. Une Justice sans Jugement. Nous ne suivrons pas ses méthodes. Nous respecterons les règles. Nous ne ferons pas Justice nous-même. »
Les derniers mots étaient appuyés, presque sonnant comme un avertissement. Maeleen offrit cependant à la caméra un sourire aimable, les deux mains sur son pupitre.

« Si nous devions faire Justice nous-même. Nous ne serions rien de plus qu’un groupuscule similaire à l’Empire. Mais, je vois bien plus que ça en nous. Nous sommes avant tout des utopistes. Des gens qui sauveront l’univers. Des gens qui, j’aime sincèrement à le penser, ont choisis de tout donner pour que d’autres puissent rester insouciant des dangers de la galaxie. Et cela, rien, je dis bien rien, ne dois venir l’ébranler. Pour ces milliards de personnes que nous tentons de préserver. Pour ces milliards d’autres que nous voulons sauver. Nous n’avons pas le droit de sombrer.

Je comprends, mieux que personne, votre désire de réclamer vengeance. Je comprends mieux que personne votre ressentiment. Mais, pour ne pas donner victoire à l’ennemi, nous ne sombrerons pas. Nous garderons la tête haute devant l’atrocité de cet acte et nous trainerons la ou les coupables devant les instances de justice Républicaine.

A l'heure ou je vous communique ceci. Mes pensées vont bien évidement aux défunts. Elles vont également à leurs familles qui, elles, vivront avec le poid de cette atroce trahison tout au long de leur vie. Par respect pour leur mémoire, je respecterai ce pourquoi ils ont vécu leurs dernières années de vie. Pour la Justice. La Vrai.

Dans cette affaire, nous ne ferons pas couler le sang. »


Sur cette dernière phrase, le ton était à nouveau sans appel.

« Les priorités sont maintenant de rassembler les survivants au temple. Ensuite, il s’agira de se recréer un lieu de vie agréable pour chacun. Ensuite, et seulement ensuite. Nous retrouverons le ou les fugitifs pour les traduire devant les instances républicaines.

Aède Maeleen, terminé. »
Dernière édition: il y a 2 ans 8 mois par Maeleen.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[Ordre prioritaire] Changement de lieu il y a 2 ans 8 mois #360

  • Ennrael
  • Portrait de Ennrael
  • Hors Ligne
  • Admin
  • Messages : 332
Décès, trahisons, agressions, changement d'environnement, le moral de l'Enclave n'était pas vraiment... au beau fixe. Après quelques jours de silence, l'Anrad laissa une holo-vidéo sur le réseau, la caméra cadrée sur elle en gros plan. En arrière-plan, on pouvait apercevoir les murs gris de l'ancien temple.

"Aèdes, Filids,

Je ne ferai sans doute qu'appuyer les dires de l'Aède Maeleen en soulignant le fait qu'il ne faut pas céder à nos plus noirs instincts.

Ce que je peux cependant faire... C'est vous apporter des éléments de réponse. Voyez-vous, quand Maeleen parle d'une amie, une sœur... Dans mon cas de figure, c'est un fait. Elle vivait avec moi. Elle avait accès à mes affaires.

Cela n'a maintenant plus vraiment d'importance mais elle tenait un rôle spécial dans l'Enclave... Bien plus spécial que vous ne le pensez. Elle dirigeait nos services secrets. Déterrer les manigances de Ghalaad, le fait de l'empêcher de continuer à travailler pour Elhrad, rien de tout cela n'aurait été possible sans elle. Sans elle, nous n'aurions jamais appris le sort de Saer Kassal.

Au-delà de cela, elle était chargée de surveiller la corruption au sein de nos propres rangs. En dépit de l'horreur qu'elle vient de commettre, je souhaite... Au moins... que cette partie ne tombe pas dans l'oubli.

Elle avait mon entière confiance. Elle n'eut aucun mal à copier mes accès et à les utiliser pour... ce que vous savez.

Tout ce que je peux vous promettre, c'est que justice sera faite. Je compte sur chacun d'entre vous pour ne pas oublier cette notion qu'on confond si souvent avec la vengeance. Je vous rappelle que nos compagnons sont morts en défendant nos valeurs.

Il n'appartient qu'à vous de faire en sorte que leurs morts ne soient pas vaines."
Dernière édition: il y a 2 ans 8 mois par Ennrael.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[Ordre prioritaire] Changement de QG il y a 2 ans 7 mois #391

  • Ker
  • Portrait de Ker
Ker était en train de méditer, avec des bouteilles d'un alcool des bas-fonds de Coruscant dont il avait déjà oublié le nom, sur sa dernière enquête. Une sordide histoire commencée derrière un étal de boucher où était vendues d'étonnantes charcuteries...dont l'élément principal était la chair d'Ughnauts. Il rêvassait donc, dans la brume alcoolisée (à plus de quatre vingt degrés), étalé sur un sofa ayant connu des jours meilleurs, ses cuirs déchirés, laissant se déverser de ci de là son rembourrage, quand quelque chose vibra sous sa tête.

Il avait pris son paquetage comme coussin et s'étonna de ce qui pouvait ainsi le perturber. D'une main tatonnante il se mit à la recherche de l'élément en question et tomba sur une pièce dont il avait oublié l'existence. L'holocom de l'enclave. Cela faisait quelques temps que leurs routes s'étaient croisées et il avait quelque peu délaissé l'invitation faite, sur ses gardes suite à la trahison d'un de ses maîtres. Il lut toutefois le message.

Rien de bon à l'horizon, même sa conscience vaporeuse le percevait. Ker'akath se gratta le crâne et se frotta les yeux. Il allait devoir discuter avec Akinah plus sérieusement du sujet. Ils ne connaissaient rien des histoires qui troublaient l'enclave, mais d'une manière ou d'une autre ils avaient maille crochée avec l'Anrad et ses acolytes d'une façon ou d'une autre désormais. Peut-être vaudrait-il mieux en apprendre plus pour limiter les risques d'attaques...collatérales ou impromptues.

Il leva le coude une dernière fois, vidant une énième bouteille d'une traite, et se leva. Un rot sonore salua son changement de position. Il s'équipa et regarda la salle pour laisser à son corps le temps de s'habituer, c'est que cela tanguait un peu. Un groupe jouait au fond de la salle, un truc insipide, disharmonique, que personne ne semblait écouter de toute façon. Une gamorhéenne vendait ses charmes (un drôle de terme selon lui à lier à cette race mais bon) à quelques mercenaires en retraite pour la nuit et un barman dépité essuyait des verres sans même les avoir lavés. Pour sûr, pas un cadre pour que sa petite dormeuse l'accompagne. L'allait falloir la retrouver maintenant. Probablement dans un lit douillet se dit-il, lorsqu'il lorgna l'heure.

Un sourire lui ourla les lèvres. Il adorait la réveiller au dépourvu.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.